15.5.06

share'IT: assurer la médiation de l'information

Certain d'entre vous ont déjà eu la chance (?) de bénéficier de mes explications sur mon sujet de thèse. Ils auront noté la prédominance d'un concept : la médiation de l'information. Comme j'ai coutume de la décrire, il faut l'entendre comme la séquence minimale et successive de collecte, de traitement et de distribution de l'information.

Lorsque j'ai assisté à la présentation organisée par Totem Consult et Epistemic présentant 4 outils de veille pour moins de 250€, j'avais publié une note de synthèse sur mon journal de recherche.

Vendredi, Christian Vanden Berghen a posté une note pour rappeler à ses lecteurs l'existence de deux de ces outils pour collecter et traiter l'information: Acrobat et Net Snippets.

J'ai testé les deux (merci pour Acrobat patron). Tout d'abord, je dois dire que ce n'est pas évident de prendre en main Acrobat. L'idée c'est qu'il permet de capturer des pages depuis une foule de sources différentes et à un niveau de profondeur choisie par l'utilisateur :
  • Les documents Office
  • Les e-mails
  • Les pages Web
  • Les flux RSS
  • Les doc scannés
  • etc.
Après cela, Acrobat permet d'éditer les pages capturées (suppression, notes, réorganisation, etc.) L'outil devient encore plus puissant quand on sait qu'il permet de constituer une base connaissance et d'indexer tous les documents. Après quoi, on peut faire des recherches full texte, exporter sur cd-rom, etc.
Je recommande chaudement ce blog, animé par Pierre-Yves Debliquy. Il y donne des astuces pour tirer profit de cet outils (et des 3 autres - Mind manager, Net snippets et Website watcher)

Mais ce n'est pas tout. Si j'identifie Acrobat comme un outil de collecte de fond, Net Snippets convient pour la collecte plus ponctuelle. Ils sont complémentaires. De la même façon, il permet de capturer des pages ou des portions de pages et en génère une nouvelle, éditable et que l'on commenter (et qui contient les références à la source bien sûr. ) J'ai testé la version d'évaluation mais je n'ai pas été très loin. L'atout principal de Net SNippets est, à mon avis, le fait qu'il permette d'exporter le corpus ou un partie de celui-ci, en un document (html) unique. Très intéressant pour les revues de presse par exemple.

Dans sa note, Christian indique une extension pour Firefox qui fonctionne sur le même principe que Net Snippets (et gratuite) : Scrapbook. Je m'en sers depuis quelques temps, et je dois dire que bien que limité dans ses possibilités d'exportation et d'outputs, j'y vois un outil très performant. Un manuel est disponible en ligne.

Je pense que la plupart d'entre nous trouvera un grand intérêt à tirer profit de ce genre d'outil. Sans vouloir prècher pour le "tout à l'informatique", ces outils sont de brillants exemples de ce que cela peut faire gagner comme temps et comme et comme efficacité. Mais cela demande un investissement au démarrage bien entenudu.

Jer'm

Seek it with sic-IT

La suite par e-mail ?

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home